Les berbéres de Tunisie (Appercu Géneral)

... et un Cap Bon a vous couper le souffle!

Modérateur: mbibany

Les berbéres de Tunisie (Appercu Géneral)

Messagede mbibany » Mer Juil 20, 2005 13:34

Les communautés berbérophones sont concentrées dans l’extrême sud du pays, ou le berbère est une langue vivante pratiquée par des dizaines de milliers notamment concentrés sur l’Ile de Djerba (Guellala, Adjim,...) et dans les régions centrales localisés au Sud du pays. Au Sud-Est, autour de Tataouine (Chenini, Douirat), à Metmata (Zraoua et Taouedjout), à l’Est de Gafsa (Tamagourt et Senned), et d’autres foyers encore.

Les Berbères tunisiens (environ 300 000) ne font de tort à personne et sont surtout connus pour leur hospitalité, la beauté de leurs villages fortifiés, les ksours, et le charme de Djerba; beaucoup ont émigré en France où ils sont épiciers comme les Soussis du Sud marocain et les Mozabites.
------------------- *********** -----------------------------
En effet, "sur les 13 communautés recensées par Basset (1952), 9 étaient entièrement berbérophones, une quinzaine d’années plus tard 6 seulement le sont encore (cf. Penchon 1968). L’aire des populations berbérophones de Tunisie se rétrécit ainsi comme une peau de chagrin." (2)

A. BASSET (1952) et, à sa suite, PENCHOEN (1968) estiment à environ 1 % de la population globale (Tunisie) de la proportion des locuteurs berbérophones en Tunisie, dont près de 40 % sont concentrés à Djerba. Ces locuteurs se répartissent en 13 " villages " situés dans le sud tunisien, dont 5 à Djerba, le plus au nord étant à hauteur de Gafsa. Ces " villages " se regroupent en quatre communautés:
I. --- Tamagourt et Sened à l’est de Gafsa ;
II. -- Zraoua, Taoujjout et Tamazratt à Matmata ;
III. -Chnini et Douiret à Foum Tataouine ;
IV. --Adjin Guellala, Sadouikech, Elmal, Mahboubine et Sedghiane à Djerba.
--------------------------------------------- ***************-------------------

La situation linguistique telle qu’elle est décrite dans A. BASSET (1952) a quelque peu changé depuis. En effet, PENCHOEN (1968) a noté qu’à Sened seuls les vieillards parlent encore le berbère. Notons qu’au début du siècle, cette communauté était exclusivement berbérophone (cf. PROVOTELLE 1911). En revanche, les villages de Matmata et ceux de Foum Tataouine sont encore entièrement berbérophones. A Djerba, Guellala reste totalement berbérophone, tandis que Sadouikech l’est à moitié et Adjim au tiers seulement. A Elmal, le berbère est encore parlé par quelques centaines de personnes.

REFERENCE :
(1)BASSET, A., 1952 : La langue berbère. Handbook of African Languages. London, Oxford.
(2)Ahmed BOUKOUS , LE BERBÈRE EN TUNISIE, Études et Documents Berbères, 4, 1988
(3) PENCHOEN, T.G., 1968 : " La langue berbère en Tunisie et la scolarisation des enfants berbérophones ". Revue Tunisienne des Sciences Sociales.
(4) PROVOTELLE, Dr., 1911 : Étude sur la tamazir’t ou zenatia de Qalât es-Sened. Paris, Leroux.
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

Le berbere, l'unité dans la diversité

Messagede mbibany » Mer Juil 20, 2005 13:50

Les Parlers Berberes de Tunisie illustrent, avec la même netteté que les parlers d’Algérie et du Maroc, le paradoxe de la langue berbère,.. l’unité dans la diversité. Voici une liste de mots qui attestent ce fait (cf. PROVOTELLE 1911, pp. 10-11) :


Francais-------- Sened ----------Tamazratt

" cendre "------ ighd --------------ermad (ar.)

" dire " ----------emmel-----------enna

" mourir " ------emmet ------------ezzef

" argent "--------idrimen ----------icemmen

" fils " -----------memmi----------afrux

" fille "----------illi -----------------tafruxt

" montagne "---adrar ------------eddahrat

" vent " ---------atû ----------------adû

" mer " ---------ilel -----------------ilil

" vendre " ------zenz --------------zinz

" pied " ----------târ ----------------adâr

" main " ---------fus-----------------afus

" homme "-------argaz--------------aryaz



Cette liste montre de façon claire que la variation est tantôt lexicale, tantôt morphonologique
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

combien aujourd'hui?

Messagede Invité » Ven Juil 22, 2005 01:02

1% de berberophones en 1968.

combien reste-t-il aujourd'hui?
Invité
 


Retourner vers L'Ile de Jerba (Tunisie)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron