R?ponses d'un sp?cialiste en linguistique berb?re, Kamel Na

en arabe, latin ou tifinagh?

Modérateur: amdyaz

R?ponses d'un sp?cialiste en linguistique berb?re, Kamel Na

Messagede mbibany » Lun Nov 13, 2006 15:39


R?ponses d'un sp?cialiste en linguistique berb?re, Kamel Na?t Zerrad (universitaire, Inalco - Paris)


Une offensive pour la transcription de tamazight en caract?res arabes est entrain de s'op?rer ces derniers mois. Dans leurs r?centes d?clarations, le chef du Gouvernement et son ministre de l'Education nationale s'accordent ? dire que ce qui emp?che la g?n?ralisation de l'enseignement de tamazight est la question de la graphie, qui selon eux ?n'est pas encore tranch?e?. Un Colloque international sur la probl?matique de l'am?nagement de tamazight qui sera organis? par le Centre national p?dagogique et linguistique pour l'enseignement de tamazight (CNPLET) du 5 au 7 d?cembre prochain ? Alger, se penchera sur cette question cruciale. A partir de ce num?ro, notre journal ouvre le d?bat sur cette question en donnant la parole aux scientifiques/chercheurs/praticiens, dans ce domaine, qui r?pondront aux trois questions d'IZURAN.

R?ponses d'un sp?cialiste en linguistique berb?re Kamal Na?t-Zerrad, Universitaire (Inalco, Paris)

1?re Question :

Peut-on conna?tre votre avis sur cette entreprise et le moment choisi pour se focaliser sur le choix de la graphie (pour tamazight) sachant que l'enseignement officiel de cette langue dans l'?cole alg?rienne se fait en caract?res latins depuis 1995 sans compter la production litt?raire et scientifique qui date de plusieurs d?cennies ?


1?re R?ponse :


Kamal Na?t-Zerrad : L'enseignement de tamazight dans les ?tablissements scolaires alg?riens a d?but? en 1995 et depuis rien n'est venu de la part des autorit?s pour le cadrer. Les manuels scolaires publi?s ? dans une improvisation et une impr?paration ?videntes, surtout pour les premiers ? ont d'ailleurs toujours ?t? propos?s avec les trois graphies possibles : caract?res latins, tifinagh et caract?res arabes mais on sait que les enseignants ont toujours opt? pour l'alphabet latin. Ce syst?me est dominant depuis le 19e si?cle et non les ann?es 80 comme le sugg?rait le directeur du CNPLET dans une interview ? El Moudjahid (1er janvier 2005). Il faut donc ? un moment ou ? un autre ? si l'on veut vraiment promouvoir tamazight - d?finir non seulement la graphie mais plus g?n?ralement promulguer des lois linguistiques concernant la standardisation, la terminologie, l'environnement linguistique? ainsi que les fonctions de la langue, c'est-?-dire son usage dans l'espace public. Tamazight est langue nationale depuis la r?vision constitutionnelle du 10 avril 2002 : l'article 3bis stipule que ?tamazight est ?galement langue nationale. L'Etat ?uvre ? sa promotion et ? son d?veloppement dans toutes ses vari?t?s linguistiques en usage sur le territoire national?. Or, ? ce jour, il ne me semble pas avoir d?cel? une quelconque mesure qui va dans ce sens. Mais peut-?tre aussi que les acteurs sur place (enseignants, associations, universitaires, etc.) n'ont pas su ou pas pu s'appuyer sur ce nouveau statut pour exiger des mesures concr?tes. Comme je suis loin du terrain, je ne peux jeter la pierre ? personne.


2?me Question :

Les arguments avanc?s en faveur de la graphie arabe sont ?la prise en compte de la demande sociale, des contraintes de l'institution ?ducative et la bonne r?ception des populations arabophones?. Qu'en pensez-vous ?


2?me R?ponse :

Kamal Na?t-Zerrad : Avant de discuter de la question de la graphie, il faut clarifier un certain nombre de questions dont la principale constitue un pr?alable : la d?finition de ?tamazight?. Dans la pratique, chaque r?gion a enseign? sa vari?t? : kabyle en Kabylie, mozabite au Mzab, etc., mais que va-t-on enseigner dans les r?gions arabophones : le kabyle, le chaoui, le mozabite, le chenoui? ou le touareg ? Il faut donc d'abord une vraie politique linguistique et en particulier r?soudre le probl?me de la standardisation que j'ai ?voqu? plus haut et d?velopp? ailleurs. J'ai rappel? l'article consacrant tamazight langue nationale car il y est bien question de vari?t?s linguistiques ? promouvoir, ce qui ? mon sens ne peut se faire que dans le cadre des r?gions concern?es. Une politique linguistique globale d?finissant les grandes lignes ? suivre pourrait ?tre ?dict?e, chaque r?gion concern?e (Kabylie, Aur?s, Mzab, Ahaggar, etc.) ?tant alors libre et autonome dans l'application et les d?tails de sa propre politique linguistique en liaison ou non avec d'autres r?gions. Le contenu de cette politique linguistique - dont la graphie est un ?l?ment ? se fera bien entendu avec les acteurs qui sont sur le terrain : enseignants, associations, universitaires, politiques, etc. Ce qui signifie donc que chaque r?gion aura une sorte de ?ministre? charg? de l'?laboration et de l'application de cette politique linguistique. Les arabophones r?sidant dans les r?gions berb?rophones ne posant pas de probl?mes particuliers, il reste l'enseignement dans les r?gions arabophones : que ?tamazight? y soit obligatoire comme seconde langue ou facultative, on donnera le choix entre les grandes vari?t?s existantes. Revenons ? la graphie. Les arguments qui sont cit?s en faveur des caract?res arabes n'ont aucune valeur : o? est la masse des arabophones qui voudrait apprendre ?tamazight? en caract?res arabes ? Quelles sont donc ces contraintes r?dhibitoires de l'institution ?ducative qui exigeraient les caract?res arabes ? Cela signifierait d'ailleurs qu'il faudrait ?galement bannir le fran?ais, l'anglais, l'allemand, etc., toutes ces langues s'?crivant en caract?res latins ou peut-?tre les ?crire en caract?res arabes ! Il n'est m?me pas la peine de commenter le dernier point ? moins de se placer sur le terrain id?ologique?


3?me Question :

Connaissant les r?alit?s du terrain chez les usagers de tamazight, pour quel syst?me graphique plaidez-vous en tant que scientifique/chercheur/praticien dans cette langue ? Pourquoi ?


3?me R?ponse

Kamal Na?t-Zerrad : Vous savez que le centre de recherche berb?re (Crb, Inalco, Paris) a fait des propositions pour une notation usuelle en caract?res latins (en 1996) bas?e sur une tradition ancienne dont le dernier grand maillon ?tait Mouloud Mammeri. Ces propositions sont la synth?se d'un colloque organis? par le Crb avec des participants de tous horizons : universitaires, ?crivains, enseignants, etc. originaires de diff?rentes r?gions amazighophones. Elles ont ?t? largement reprises par les d?partements de langue et culture amazighes de Tizi Ouzou et Bejaia, par les ?crivains et les essayistes, et m?me par les manuels scolaires publi?s par l'?ducation nationale ! Ce syst?me est tr?s largement ? sinon exclusivement ? employ? pour le kabyle. Pour les autres vari?t?s, dont la production litt?raire est beaucoup plus faible, il semble que ce soit ?galement la graphie latine qui soit la mieux repr?sent?e. Toujours est-il que si l'on suit le sch?ma que j'ai esquiss? dans ma r?ponse ? la seconde question, les r?gions amazighophones choisiront selon leurs crit?res propres apr?s avis et consultations des individus et groupes attach?s ? la question. Ce choix ? qui n'est, je le rappelle qu'un des ?l?ments de la politique linguistique ? aura force de loi. Ce qui signifie qu'il pourrait th?oriquement y avoir des graphies diff?rentes selon les r?gions, mais cela n'est pas souhaitable si l'on veut assurer une standardisation convergente des diff?rentes vari?t?s. Pour la Kabylie, si l'on consid?re que la tradition est l'utilisation des caract?res latins depuis au moins un si?cle, la question ne devrait pas se poser sauf s'il y avait une opposition importante dans cette r?gion, ce qui ? ma connaissance n'est pas le cas. Dans les r?gions arabophones, chaque vari?t? linguistique sera bien entendu enseign?e selon les normes ?tablies dans sa r?gion d'origine. Pour conclure, je dirai qu'il faut assur?ment asseoir une ou des normes afin de promouvoir ?tamazight? s?rieusement et sur la dur?e. N'oublions pas cependant que toutes les lois sont humaines et sujettes au changement : ce qu'il faut retenir, c'est la philosophie des choses, les syst?mes pouvant ?tre modifi?s si n?cessaires.


Dimanche 12 Novembre 2006

source:

http://www.racines-izuran.com/index.php ... ticle=9789
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

Retourner vers Transcription de Tamazight

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité