PRESENTATION

En Atlantique, au dela du Detroit de Gibraltar.

Modérateur: mbibany

PRESENTATION

Messagede mbibany » Mar Juil 19, 2005 09:46

Les iles Canaries sont situées dans l'Atlantique nord, à quelques dizaines de kilomètres des côtes sud du Maroc (Tamazgha orientale).Avec une superfecie de 7 273 km2 pour 1 589 000 hab.
Villes principales : Las Palmas (Grande Canarie) et Santa Cruz (Ténérife).
Langues: Espagnole, le francais et le Guanche (variante de tamazight)

L'archipel des Canaries est constitué de sept îles : la Grande Canarie, Fuerteventura, Ténérife, Lanzarote, Palma, Gomera et Hierro. L'ensemble est d'origine volcanique (d'où la couleur du sable sur beaucoup de plages) et très montagneux avec des sommets pouvant atteindre 3 707 m (pic de Teide sur l'île de Ténérife). Comme l'Espagne continentale, les Canaries sont membres de l'Union Européenne. Elles vivent essentiellement du tourisme.

Historique:

L'archipel a été peuplé initialement par les Imazighen (depuis le Xe siecle avant J.c). D'apres les anthropologues , Il en restent encore des traces d'une écriture ancienne, justement avec un très important lien libyque associé à l’ancien alphabet de Dougga (Tunisie), daté à 138 avant JC., ainsi qu’une affinité majeure avec les modalités des groupes « alphabetiformes » de l’ancienne Numidie (R.Springer, 2001).

Dans les légendes grecques l'archipel est présenté comme des terres mythiques, situées au-delà des Colonnes d’Hercule (le détroit de Gibraltar), la dernière terre avant la fin du Monde .
Dans la litterature arabo-musulmane du moyen age: Ces iles ont été appelées " Jouzour el-Khalidate". Suivant El idrissi (3), ce que l'on appelait les colonnes auraient été six statues placées sur les bords de la mer; la plus orientale en Andalousie, à Gadès; les autres dans les îles de la mer Ténébreuse (Bahr ed-dholoumate) ,... elles faisaient signe aux navigateurs de ne pas avancer plus loin. Le celebre géographe el-Yaqouti dit aussi que dans chacune des six îles Khalidat (Dgialidat), situées à l'extrémité du Moghrib (l'Afrique), il y avait une statue haute de cent coudées, et servant de fanal pour avertir les vaisseaux qu'il n'y avait pas de route au delà.

La Colonisation Européenne:

En 1402, l'archipel a été envahi par Jean de Béthencourt pour le compte du Roi de Castille., et devenu par la suite un territoire espagnol apres la signature du Traité d'Alcaçovas 1479:
D'apres les historiens ''... La lutte y est sanglante et les troupes espagnoles, conduites par le gouverneur Alonso Fernández de Lugo, subissent plus d’une défaite, comme celle de La Matanza en 1494. C’est avec la victoire des Espagnols sur Bencomo, le « mencey » chef de Taoro (l’équivalent d’une Aarch Kabyle) en 1496, que s’achève la conquête de Tenerife et des Canaries..." -(M. François-Paul De Luka)*

En 1978: l'archipel a obtenu le statut de communauté autonome au sein de l'Espagne formée des provinces de Las Palmes et Santa Cruz.

La révendication politique et culturelle du peuple canarien s’a développée dès la fin de la dictature franquiste. À partir du milieu des années 70 eu lieu un essor du mouvement nationaliste dirigé par le MPAIAC et fortement représenté par l’UPC (Union du Peuple Canarien) aux élections démocratiques de 1979.

L'influence de la révolution algerienne:

Antonio Cubillo Ferreira** a dit dans son temoignage:''.. Je suis arrivé á Alger en octobre 1963 comme réfúgié politique, aprés avoir posé le probléme du colonialisme aux Canaries devant le FLN, et avoir reçu l'autorisation de m'installer en Algérie en tant que représentant des révolutionnaires canariens. Le premier contact avec la révolution algérienne a eu lieu á Moscou. A mon départ en exil, en juin 1962, je m'y étais rendu pour assister au Congrés de la Paix, présidé par Khrouchtchev. Cest précisément ce jour-là, le 5 juillet 1962, que nous a été communiquée, dans une atmosphère, de fiévre et de joie, la naissance de la République algérienne démocratique et populaire. Nous avons applaudi vingt minutes durant, debout, avec les délégués algériens, représentants de l'une des plus grandes révolutions anticoloniales des temps modernes. Il va sans dire que les délégués algériens à Moscou m'ont invité à m'installer en Algérie car nous étions tous des Africains à part entiére et la glorieuse révolution algérienne était aussi une victoire pour tous ces Africains qui combattaient le colonialisme.....''
* Antonio Cubillo Ferreira : MOULOUD MAMMERI ET L'INDÉPENDANCE CANARIENNE -1 9 9 2 ÉDITIONS DE LA MAISON DES SCIENCES DE L'HOMME . PARIS

D'apres Mr François-Paul De Luka *:- " ...Aux années postérieurs, lorsque du grave attentat d’État en Avril 1978 au dirigeant indépendantiste canarien et Secrétaire General du MPAIAC, Antonio Cubillo, à Alger, quand il préparait un voyage à l’ONU pour rejoindre le Comité de Décolonisation, le gouvernement espagnol et ses associés insulaires se sont mobilisés pour rendre au peuple une alternative nationaliste modérée (pro-espagnole) -Coalition Canarienne- qui se consolide à partir des années 90.

L'évolution et la prise de conscience:

D'apres Antonio Cubillo ** (2)
" ...La longue nuit coloniale de cinq siècles, telle une pierre tombale écrasant la conscience de notre peuple guanche, avait influencé sur les premiers indépendantistes canariens qui avions commencé la lutte nationale en 1960. L'Espagne avait fait tout son possible pendant ces cinq siécles pour que notre peuple rompe tous les liens avec notre continent africain. La méconnaissance du monde africain aux Canaries était terrible dans les années 60, coexistant avec le facteur du racisme qu'il y avait envers les Maures en particulier, et les Africains en général, et dont les répercussions retentirent jusqu'aux Canaries. Bien que nous sachions que les Guanches venaient de ce continent, l'acculturation qui nous a été imposée par l'Espagne durant cette période était un facteur négatif entraînant de profondes influences aux Canaries.

Ainsi le début du siècle dernier verra la formation des premiers mouvements indépendantistes en Amérique qui échouèrent par ignorance du contexte africain. Il faut noter d'autre part, que c'est à partir des années 50, que l'impact de la grande vague anticoloniale africaine allait mettre fin au colonialisme. En ce qui nous concerne, des informations fragmentées nous parvenaient. Il est notoire que le colonialisme espagnol avait intérêt à tergiverser et à occulter la vérité au sujet de ces luttes de libération africaines, comme il l'a fait pour les révoltes sahraouies en 1956. Cest ainsi qu'il présenta la contreoffensive franco-espagnole comme une croisade contre les dangers maure et africain...''

Selon Mr De Lucka:*
" .... le degré de prise de conscience du peuple canarien par rapport à l’amazighité croît de jour en jour. C’est justement la jeunesse canarienne universitaire d’origine qui dirige dans ce secteur la résistance politique et culturelle (azbu adelsan) dans la société actuelle des Iles. Ces jeunes engagés sont représentés dans l’Organisation sociopolitique AZARUG et dans le SEC (Syndicat Étudiants Canariens), majoritaire à l’Université, et ils sont très fiers des leurs racines guanches et imazighen.
Même aux noyaux ruraux, les paysans d’origine sont adhérés peu à peu à la cause de leurs ancêtres les imazighen guanches, comme réaction sociopolitique au procés sauvage d’expropriation des leurs terrains à cause des mouvements megaurbanistiques et pour défendre les toujours beaux paysages des Iles. Dans cette ligne d’action on peut encadrer les grandes mobilisations populaires à l’île de Tenerife depuis 2002."

M. EL-BIBANY
-----------------------------------------------------------------------------------
*)- Mr François-Paul De Luka, historien et ethnolinguiste, il est un des spécialistes de la culture canarienne. Vice-président de l’Association Culturelle -Tamusni- (Centre d’Études Imazighen des Canaries) il a élabore en 1991 une “ Brève Introduction à la Langue Guanche-Tamazight”.
**)- En 1992 Antonio Cubillo était secrétaire général du MPAIAC (Mouvement pour l'Autodétermination et l'Indépendance de l'Archipel Canarien, depuis 1964 date à laquelle il fonda á Alger ce mouvement. Il a présidé aussi un Parti Politique aux Canaries, le Congrés National de Canaries, depuis 1986)

References:
1) ATLAS (L'Encyclopedie Universelle)
2) AWAL 18 -CAHIERS DÉTUDES BERBÉRES 1998
La dimension maghrébine dans l'oeuvre de Mouloud Mammeri. Actes du colloque d'Alger 1992
3) Nuzhat Al Muchtak Fi Ikhtirak Al Afak- Abuabdallah El-idrissi né a Ceuta (1099)
4) http://elguanche.net
5) kabyle.com
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37


Retourner vers Les Iles Canaries

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron