Des NEWS qui brisent le coeur

Quel avenir pour cette region?

Modérateur: amusniw

Des NEWS qui brisent le coeur

Messagede Inidken » Mer Juil 13, 2005 13:50

ALCOOLISME:

"La plus grosse part de nos ventes, soit un taux 60%, est destinée à la région de la Kabylie, plus précisément à la wilaya de Tizi-Ouzou", a déclaré hier, Fodhil Kerkache directeur commercial de cette entreprise, lors de la visite guidée de l'usine de production de la bière Tango sise à Rouiba.
Avec un taux de pénétration du marché national qui avoisine les 30%, le leader des brasseries algériennes, la société Tango du Groupe Mehri, vient ajouter à sa gamme de production de bière deux nouveaux produits, la Tango Gold et la Tango N.A, une bière maltée sans alcool proposées à des prix compétitifs estimés à 65 DA et 35 à 40 DA respectivement. Il faut savoir que le potentiel de production de l'usine Tango est évaluée à 650.000 hectolitres par an avec un potentiel du marché local estimé à 2,5 millions hectolitres par an.

La Depeche de Kabylie
13juillet2005
Inidken
 

Incivisme, Depotoirs sauvages

Messagede Inidken » Mar Aoû 23, 2005 07:44

ELWATAN -Edition du 22 août 2005

Incivisme à Tizi Ouzou
Dépotoirs sauvages

\
Les principales routes de la wilaya de Tizi Ouzou, notamment celles menant vers la Haute Kabylie, connaissent une véritable épidémie d’amoncellement d’emballages de bières et autres boissons alcoolisées, à la faveur de la saison estivale.


Ce phénomène de prolifération de bouteilles et tessons de verre arrive même à supplanter par son ampleur le sachet noir et la bouteille d’eau minérale, dont ne sont pas indemnes nos campagnes. Ces actes d’incivisme ont pris de l’ampleur depuis la mise sur le marché de l’emballage jetable de la bière et des briques de vin de table. La non-rentabilisation de l’emballage fait que l’on s’en soucie moins. Mohand est un sexagénaire qui emprunte quotidiennement la RN 15 reliant Tizi Ouzou à Larbaâ Nath Irathen. Cette pollution le révulse, et il le dit : « Lorsqu’ils ne sont que de passage, les gens jettent depuis leur véhicule, sans même s’arrêter, ces bouteilles qui finissent à l’intérieur des champs et des vergers. Le pire est que les bouteilles se brisent et il est impossible de les ramasser ni de nettoyer ces amas. » En sillonnant les routes campagnardes de Tizi Ouzou, le soir venu, il n’est pas rare de voir des véhicules stationnés non loin de la voie carrossable : des groupuscules d’amis se forment ainsi autour d’un pot, portières ouvertes et autoradio d’où fusent des musiques variées. « C’est pour décompresser après une journée de dur labeur et se retrouver entre amis loin des villages et des cités », nous dit un groupe de jeunes qui pratiquent ce « sport de détente » régulièrement. « Nous préférons les paysages pittoresques de nos montagnes et cours d’eau, et l’air pur au climat feutré et parfois vicié des buvettes et des bars. Ici, c’est sans danger », nous dit Mokrane comme pour se donner bonne conscience. En sus de la pollution engendrée, cette pratique révèle que ces amateurs de pique-niques arrosés conduisent sous l’effet de l’alcool. Et c’est souvent à la faveur de la nuit qu’ils quittent les lieux laissant pêle-mêle cannettes et bouteilles de bière, sachets et déchets alimentaires. Le manque de contrôles et barrages routiers dans les espaces ruraux est assurément pour quelque chose dans l’amplification de ces actes d’incivilité. L’intervention des pouvoirs publics, au niveau local tout comme celui national, ainsi que les associations et autres collectifs est plus qu’impérative pour mettre fin à ce type de pratiques qui défigurent nos campagnes et polluent nos routes et surtout font porter au reste des automobilistes et usagers des risques. Il ne faut plus compter sur les effets pédagogiques des panneaux installés ici et là appelant les gens à « protéger la nature » et « préserver la propreté de nos cités ».

Abdenour Bouhireb
Inidken
 

polution par ce nouveau fleau

Messagede mbibany » Mer Aoû 24, 2005 11:29

AKFADOU
La chasse aux canettes
24 août 2005 - Journal l'expression, Page : 9

L’environnement, qui jadis était verdoyant, est pollué à un point extrême par ce nouveau fléau.

Deux associations de la commune d’Akfadou organisent aujourd’hui pour la deuxième fois, un volontariat et quel volontariat, puisqu’il s’agit du ramassage de tonnes et de tonnes de bouteilles et canettes de bière vides que les consommateurs, inconscients du mal qu’ils font abandonnent tout le long des fossés et surtout les endroits prisés pour la vue qu’ils offrent aux visiteurs. Depuis un certain temps déjà, le massacre de nos contrées défigure le paysage. Les lieux ou les plages bien aérés offrant une vue imprenable sur la mer, sont envahis par des quantités de tessons de bouteilles et de bouteilles vides qui s’amoncellent le long des routes ou sur les places qui auraient pu constituer d’excellentes aires de pique-nique pour les familles.
On est à se demander s’il y a dans la wilaya de Béjaïa un souci pour la propreté, l’hygiène, l’environnement et l’écologie d’une manière générale. Nos routes et nos lieux de loisirs n’offrent que des images désolantes, tant ils sont couverts de bris de verre. Au-delà du fait qu’ils représentent un danger certain pour les piétons, ces bouteilles sont capables par l’action ou la concertation des rayons du soleil d’être à l’origine de départ d’incendie de forêts.
...
http://www.lexpressiondz.com/T20050824/ZA9-12.htm
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

Re: Des NEWS qui brisent le coeur

Messagede Invité » Mer Sep 27, 2006 13:13

Inidken a écrit:ALCOOLISME:

"La plus grosse part de nos ventes, soit un taux 60%, est destinée à la région de la Kabylie, plus précisément à la wilaya de Tizi-Ouzou", a déclaré hier, Fodhil Kerkache directeur commercial de cette entreprise, lors de la visite guidée de l'usine de production de la bière Tango sise à Rouiba.
Avec un taux de pénétration du marché national qui avoisine les 30%, le leader des brasseries algériennes, la société Tango du Groupe Mehri, vient ajouter à sa gamme de production de bière deux nouveaux produits, la Tango Gold et la Tango N.A, une bière maltée sans alcool proposées à des prix compétitifs estimés à 65 DA et 35 à 40 DA respectivement. Il faut savoir que le potentiel de production de l'usine Tango est évaluée à 650.000 hectolitres par an avec un potentiel du marché local estimé à 2,5 millions hectolitres par an.

La Depeche de Kabylie
13juillet2005



Les pays du mondes ou l'on consomme le plus de bière sont l'allemagne ,la Belgique,le Royaume uni cela ne les empechent pas d'evoluer et d'etre le paradis pour les crevards muzzitos qui crient dans les rues el visa douni el visa lah 3icek msiou l'ambassadour :lol: :lol:
Yakhi bled mickey yakhi :P :P

Garçon une biere svp :mrgreen:
Invité
 

reference de l'article

Messagede mbibany » Mer Sep 27, 2006 14:09

Pour Fatima 591
Merci pour ton interet

Le lien se trouve dans les archives du journal ELWATAN , en date 22 aout 2005

http://www.elwatan.com/spip.php?page=ar ... icle=24895
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37


Retourner vers Avenir (L')

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron